Le 98ème Brussels Motor Show offre l’occasion d’admirer la première Porsche full électrique : la Taycan.

La Taycan full électrique semble être le compromis parfait pour les amoureux des belles lignes et des véhicules puissants, et les détenteurs d’une conscience écologique prononcée. Typiquement “Porsche”, elle affiche sa sportivité. Son intérieur est épuré et connecté. Et elle a été pensée selon les nouvelles normes de durabilité.

Famille Taycan

Les premiers modèles équipés de la Porsche E-Performance sont les Taycan Turbo et Taycan Turbo S. Porsche ne pense pas uniquement à produire des véhicules électriques. Fidèle à son image de pionnière, la marque bouscule les codes et veut notamment assurer l’installation des infrastructures nécessaires à ses véhicules électriques. C’est là le concept “Porsche E-Performance.”

Les Taycan Mission E n’ont rien à envier aux versions hybrides de la marque. Le Turbo S génère jusqu’à  761 ch, contre 680 ch pour le Taycan Turbo. On atteint les 100KM/h en 2,8 secondes au volant du Turbo S, et il peut parcourir 412 kilomètres. Le Turbo monte à 100KM/h en 3,2 secondes, et couvre jusqu’à 450 km de distance avec sa batterie. Les deux modèles peuvent atteindre une vitesse de pointe de 260 KM/h. Mais surtout, ils sont les premiers véhicules équipés d’une tension systémique de 800 volts, plutôt que les 400 volts habituels dans d’autres véhicules électriques. En clair, on peut les recharger de chez soi, mais en cas d’urgence, elles n’ont besoin que de 5 minutes de recharge en courant continu pour être aptes à parcourir 100 kilomètres. Plutôt rassurant !

Côté prix, on est chez Porsche : la Taycan Turbo S revient à 191 724,50 € contre 157 844,50 euros pour la Turbo.

Nouvel intérieur

Porsche enchaîne les innovations. L’intérieur des Taycan est dépourvu de cuir. Une première chez Porsche ! La marque a donné l’espace aux matériaux recyclés. Les taycan affiche aussi un large écran en bandeau, que certains concurrents avaient déjà adopté. Il se divise en trois sections, qui, une fois éteintes, se combinent en un bandeau de verre qui a l’aspect d’un panneau noir. Une partie est dédiée au conducteur, l’écran central se résume à de l’information et des divertissements, et le passager est maître du troisième écran, optionnel.

Les Taycan offre quatre modes de conduite possibles : Range, Normal, Sport et Sport Plus. Autant d’options que vous pouvez encore ajuster à vos besoins dans le mode “Individual.” Deux moteurs habillent chaque véhicule. Un sur l’essieu avant, l’autre sur l’essieu arrière. On obtient donc des véhicules à quatre roues motrices.

Taycan, Salon de l’Automobile 2020, Bruxelles, véhicule électrique

Mission E Cross Turismo

Les Taycan font partie de la “Mission E” chez Porsche. A savoir, d’une vision sportive de l’électromobilité. Mais Porsche ne veut pas s’arrêter sur une si bonne lancée. La marque développe aussi la “Mission E Cross Turismo”, qui consiste en une voiture sportive, électrique, et dédiée à la vie active. Les prototypes seront donc plus spacieux, mais toujours avec les performances Porsche.

Dans les prochaines années, on peut donc s’attendre à voir plusieurs modèles full électriques chez Porsche aussi.

Surprise !

La marque a décidé de créer une série limitée de la 911 en l’honneur du pilote Jacky Ickx. Une initiative que l’on doit à D’Ieteren. La “Belgian Legend Edition” ne sera produite qu’à 75 exemplaires, et uniquement disponible en Belgique. Clin d’oeil direct au casque du pilote, elle arbore un coloris dédié X Blue, et un blason associant le drapeau belge et la signature de Jacky Ickx sur le montant B, du côté conducteur. Non présente sur cette édition du Salon, on espère l’y voir lors d’une prochaine édition.