Voici l’aftermovie de brusselsroadsexperience 2021. Nous étions très heureux de vous vous avoir accueillis en forme avec toujours cette passion commune que nous partageons. Certes, Elle devient de plus en plus verte mais elle reste intacte. C’est une excellente reprise de contact qui inaugure les beaux jours à venir après plus de deux ans d’absence. Bravo aux équipes et félicitations à nos partenaires importateurs qui innovent chaque jour. Le film complet du reportage suivra ainsi que les photos officielles. En attendant, admirez le magnifique teaser de nos cadreurs avec le service impeccable de Restauration Nouvelle ! Merci à tous !

Depuis la début de la crise du Covid-19, la planète entière est au ralenti. Tout comme tous les autres secteurs d’activité, l’industrie automobile est aussi obligée de se réinventer pour survivre à la crise. Découvrez les astuces et innovations de Jaguar Land Rover ainsi que les ambitions d’après Covid. Le constructeur de luxe indo-britannique vient d’ailleurs fait une annonce importante concernant l’électrification de l’ensemble de sa gamme. Un plateau d’Enjeux Télévision et Studios à Bruxelles. Visionnez aussi la vidéo ici.

Nous l’avions déjà découvert lors du Brussels Motor Show 2020. Sur le stand, ses lignes nous avaient déjà bluffés. Et quelques mois plus tard, lorsqu’il arrive à la rédaction, notre ressenti n’a pas changé : le F-PACE SVR transpire l’élégance.

Sportif et spacieux : le combo de choc

Le F-PACE SVR semble être le parfait compromis. Il peut conquérir le cœur des amateurs de lignes sportives grâce à son châssis en aluminium presque hypnotisant. Et son moteur 5.0 litres essence V8 qui développe 550ch² fera frémir les poils des amoureux des motorisations puissantes. Curieux d’entendre ce que ça donne ? Cliquez ici !

Mais en dépit de ce look lustré et ce moteur vrombissant, il a aussi du coffre. Et au sens propre ! Avec son coffre de 650L et un habitacle tout confort, les sièges rabattables en 3 fractions (40/20/40) étant inclus de séries, ce SUV semble tout indiqué pour les virées en famille, ou les professionnels qui embarquent du matériel, comme le personnel soignant. Attention tout de même aux capacités du conducteur pour ne pas faire enlever les masques lors des accélérations.

Technologies Jaguar

Les équipements de série signent le luxe que l’on est en droit d’attendre de la part d’une Jaguar. Tous les sièges sont chauffants, et sont ventilés à l’avant. La voiture embarque la technologie InControl, qui regroupe un écran tactile qui réagit aux clics, aux balayages et aux pincements. Cet écran peut se séparer en deux parties, afin de conserver son usage d’écran de contrôle, et servir d’écran de visionnage d’une série pour le passager. Et LE détail : le volant en grain fin est chauffant.

Des options supplémentaires sont possibles. Le F-PACE SVR dispose d’un lecteur de signalisation intelligent, peut être tracé en cas de vol et affiche aussi les données essentielles à votre conduite sur votre pare-brise, à hauteur d’yeux, grâce à son Head-Up Display. Le cockpit (planche de conduite) reste encore très Jaguar, et le petit péché est évidemment ce “déjà vu” omniprésent quand on s’installe au volant du monstre. Toutefois, on oublie vite ce petit bémol quand la voiture retentit.

Surprenante au départ, on s’habitue vite à cette technologie et on développe de nouveaux réflexes de conduite.

Le prix

L’entrée de gamme est à  47 360€ pour un F-PACE 163ch E-Performance 20d Pure. Attention dès lors, suite au poids du véhicule, de ne pas avoir un ratio préjudiciable entre la masse et la puissance, et un moteur poussif.

Le Jaguar F-PACE SVR 5.0 V8 SC 550ch full option s’obtient contre la somme de 118 595 €.

Il s’agit du tout premier modèle 100% électrique lancé par Jaguar. En plus de s’attaquer à l’électrique, le SUV de Jaguar s’attaque à Tesla. Jusqu’ici, l’entreprise américaine dirigée par Elon Musk avait la mainmise sur l’électrique haut de gamme. L’arrivée de la I-Pace sur le marché offre désormais à Tesla une véritable tentative de concurrence de la part d’un des poids-lourds de la construction automobile.

Le constructeur indo-britannique a lancé sa première voiture SUV E-PACE au goût de luxe. C’est une rentrée placée sous le signe du tapis rouge. Pas habitué à cette gamme de voiture, le grand fabricant fait son double pari. Celui de combler les clients les plus hésitants et garder le prestige d’autrefois dans un modèle compact. Details

Jusqu’à 320 km/h, et 0-100 km/h en 3,7 s : la berline à quatre portes la plus compacte de Jaguar est dans le collimateur de  “La Project 8” pour devenir la voiture routière la plus puissante jamais construite par Jaguar. Ce sera la première Jaguar adaptée à un usage routier équipée d’un moteur V8 suralimenté 5 litres de 600 ch avec seulement 300 exemplaires disponibles à travers le monde et exclusivement avec conduite à gauche. @ Jaguar Belux

Le département Special Vehicle Operations (SVO) de Jaguar Land Rover vient d’annoncer la Jaguar la plus puissante, agile et hautement performante de son histoire : la nouvelle berline 600 ch XE SV Project 8, pouvant atteindre les 320 km/h. Deuxième édition Collector de SVO, faisant suite au succès de la F-TYPE Project 7 de 2014, la Project 8 est une berline à quatre portes construite à la main et arborant les performances d’un bolide – conçue pour les amateurs de sensations fortes, et affichant une combinaison sensationnelle de puissance de propulsion, d’agilité dynamique et de traction intégrale. Pour garantir l’exclusivité, pas plus de 300 exemplaires seront créés, chacun monté au centre technique du département SVO de Coventry.

John Edwards, Directeur général des opérations spéciales de Jaguar Land Rover, a déclaré : « Le département SVO a pour vocation de produire des véhicules mythiques qui repoussent les frontières en termes de luxe, de performances et de prestations tout-terrain. Project 8 est un formidable exemple de ce quil est possible de faire quand des concepteurs, des ingénieurs et des experts en construction passionnés se voient offrir la chance de créer sans entraves une voiture de sport aux performances extrêmes. La Project 8 sera montée à la main dans le nouveau centre technique SVO, et nous avons la certitude que nos clients, les plus enthousiastes comme les plus exigeants, adoreront conduire la Project 8 autant que nous ! »

La Project 8 comprend en exclusivité la version la plus aboutie du train roulant à essence V8 suralimenté 5 litres de Jaguar Land Rover. L’unité de puissance 600 ch, dotée d’un Échappement actif variable en titane, est complétée du Système à traction intégrale (All- Wheel Drive – AWD) de Jaguar et d’une aérodynamique s’inspirant des sports automobiles pour délivrer une vitesse de pointe de 320 km/h et passant de 0 à 100 km/h en 3,7 s*, ce qui fait de la Project 8 la Jaguar affichant l’accélération la plus rapide de son histoire. En soutien aux performances de la voiture la plus orientée circuit jamais produite par le département SVO, la Project 8 compte plusieurs ajustements apportés aux panneaux de carrosserie en aluminium léger de la XE, dont : pare-chocs en fibre de carbone avec conduits de refroidissement améliorés, capot en fibre de carbone ventilé, carrosserie évasée couvrant des roues en alliage en aluminium forgé de 20 pouces, séparateur avant réglable, soubassement plat, pare-chocs arrière en fibre de carbone, diffuseur arrière et aile aérodynamique arrière réglable. La Project 8 sera la berline V8 la plus légère de la gamme Jaguar.

Les panneaux de carrosserie extérieurs de la Project 8 mettent en relief les proportions dynamiques de la XE à l’arrière de l’habitacle, en conservant seulement les revêtements de toit et de porte avant à l’identique. Plusieurs révisions ont également été apportées à la légère monocoque, essentiellement constituée d’aluminium. Parmi les modifications figurent :

  • Ailes arrière en aluminium évasées de 55 mm associées aux pneus de 305 mm de largeur.
  • Portes arrière en aluminium reprofilées avec silhouette plus musclée
  • Plancher de coffre reprofilé pour améliorer le débit d’air via le diffuseur arrièreLa fibre de carbone, matériau léger, est utilisée sur tout le corps de carrosserie de la Project 8 pour un poids en ordre de marche le plus faible jamais constaté sur une berline Jaguar à moteur V8, à partir de 1745 kg seulement. Elle contribue aussi à obtenir la répartition de poids souhaitée. Parmi les composants en fibre de carbone et composite exclusifs à la Project 8 figurent :
  • Ailes avant en fibre de carbone évasées de 19 mm avec découpes de bord de fuite abaissées, en accord avec des pneus de 265 de large et des phares au Xenon repositionnés
  • Pare-chocs en fibre de carbone avant avec centre intégré et calandres extérieures abaissées pour une gestion optimisée du débit d’air
  • Séparateur avant en fibre de carbone à deux positions et en deux éléments manuellement réglable
  • Capot en fibre de carbone avec conduit d’extraction d’air intégré faisant économiser 3 kg comparé à la pièce en aluminium de série, réduisant la traînée et contribuant au refroidissement
  • Jupes latérales inférieures en fibre de carbone
  • Pare-chocs arrière en fibre de carbone avec plis de gestion du débit d’air à réduction de traînée et bords de fuite de passage de roue découpés plus bas
  • Diffuseur arrière en fibre de carbone avec quadruples tuyaux d’échappement actif variable en titane
  • Aile aérodynamique arrière à deux positions à élément simple réglable manuellement Les tests de simulation sur tapis roulant continu et par mécanique des fluides numérique ont permis d’affiner l’ensemble aérodynamique, lequel prévoit un soubassement plat pour atteindre 205 pour cent de réduction en élévation avec le séparateur avant et l’aile aérodynamique arrière en Track Mode, délivrant plus de 122 kg de force d’appui à 300 km/h – soit 25 pour cent de plus que le concurrent direct de la Project 8.

Même s’il y aura fallu du temps pour que Jaguar se mette à la sauce des SUV, la désormais F-Pace compte rééquilibrer les places de ce segment très discuté par les Allemandes. Son atout, c’est aussi de compter sur l’expertise de l’aile « Range » de sa maison mère, déjà très habituée aux SUV et dotée d’une expérience certaine. Les photos de trajet se retrouvent dans l’album Jaguar F-Face.

Prise en main, habitacle et cockpit

Dans un environnement des SUV très bousculé par des concurrentes comme BMW X3, Audi Q5, Mercedes GLC, Porsche Macan, il est très difficile de se frayer un chemin. Jaguar a essayé de nous proposer une voiture extérieurement très raffinée, avec des courbes généreuses, quasiment la plus grande du segment. La F-Pace arbore ses 4,73 m de long sur 2 m de large et 1,65 m de haut. L’habitacle presque moderne laisse deviner des mécaniques héritées des Jaguar berlines. Les ailes de la F-Pace sont bien dessinées, pour accueillir des jantes en alliage de 22 pouces. Une ligne plongeante fait découvrir le toit fortement orienté vers l’avant, pour laisser admirer des blocs optiques ressemblant à ceux de la XF. Les feux arrière rappellent inévitablement ceux de la F-Type et sont très bien encastrés dans la structure globale, qui donne envie d’inspecter le coffre assez modulable, d’un volume de 650 litres. Assis au volant, on retrouve l’ambiance Jaguar classique, aussi bien dans le choix des matériaux de qualité (discutable) que dans l’organisation du poste de conduite presque totalement numérique. La commande de la boîte automatique se fait par une molette, qui apparaît au démarrage du moteur. Au milieu de la planche de bord, un grand écran tactile et intuitif de 10,2 pouces affiche la navigation et les réglages de la climatisation, de l’audio et des applications d’un smartphone.

indo

Moteur, confort et tarif

Si Jaguar fait partie des voitures les plus réputées pour le confort de leurs amortisseurs, il n’en demeure pas moins que la F-Pace déroge un peu à cette règle, car, par moments, nous l’avons trouvée un peu raide, surtout sur des chaussées dégradées. En revanche, le châssis rigide, accompagné d’une suspension à double triangulation et d’une direction réactive, donnent au F-Pace une assurance tout risque pour enchaîner les virages grâce à ses 4 roues motrices, même sur sol mouillé. Les 8 rapports de la boîte automatique ZF nous laissent cependant sur notre faim quant aux reprises. Ce problème est très vite maîtrisé quand l’acquéreur passe à une finition supérieure. En effet, Jaguar offre dans sa gamme, un 3 litres essence décliné en 340 et 380 ch. Certes, ce n’est qu’un V6 mais sa douceur, son silence et sa puissance suffisent à donner l’impression d’évoluer dans un autre monde. D’un autre côté, Jaguar propose aussi des moteurs 4 cylindres 2 litres avec 180 ch pour le diesel et 240 ch pour l’essence, mais en mode propulsion, histoire de se mettre en travers de la route des Audi Q5 ou BMW X3 sur le plan tarifaire. Et pour ceux qui rêveraient d’une F-Pace low-cost, Jaguar n’a pas l’intention, pour l’instant, de les satisfaire. Il faudra compter au minimum 42.740 EUR pour entamer les discussions et 70.300 EUR pour le V6 diesel de 300 ch en finition haute Portfolio. Nous trouvons que c’est déjà bien pour un SUV Jaguar étant donné le prestige de la marque. Si vous n’êtes toujours pas satisfait, des possibilités existeront pour vous de migrer vers la F-Pace R en toutes options et, à ce moment là, le prix vous serait gracieusement proposé en concession. Enfin, le hayon avec assistance électrique a été superbement apprécié ainsi que le style réussi de la voiture, le volume du coffre et les tarifs. En revanche, l’entrée de gamme trop vide, la visibilité 3/4 arrière et l’écran GPS placé trop bas titillent la F-Pace.

NOUVEAU MOTEUR ESSENCE AVANCÉ ET EFFICACE POUR LES MODELES JAGUAR

Le trio de modèles Jaguar est maintenant disponible avec un nouveau moteur essence Ingenium de 300 ch efficace, mais puissant.

  • Le nouveau moteur turbo de 2,0 litres à quatre cylindres produit un couple de 400 Nm pour une accélération sans effort.
  • La technologie de motorisation avancée propulse les modèles XE, XF et F-PACE de 0 à 100 km/h en 6,6 secondes.
  • Le moteur de pointe offre la performance et l’efficacité Jaguar avec des émissions de seulement 153 g/km de CO2
  • Disponible à la commande dès maintenant dans toute la gamme de modèles

 Jaguar présente un nouveau moteur essence Ingenium de 300 ch efficace, mais puissant dédié aux berlines XE et XF, ainsi qu’au SUV performant F-PACE. Le moteur essence turbo Ingenium de 2,0 litres à quatre cylindres produit un couple de 400 Nm pour une accélération exceptionnelle. Il permet de propulser la F-PACE, élue Voiture de l’Année, de 0 à 100 km/h en 6,6 secondes avec une consommation de carburant de 7,7 l/100 km.

Le nouveau moteur offre à la berline Jaguar XF business une accélération de 0 à 100 km/h en 5,8 secondes dans la version à traction intégrale. Avec des émissions de CO2 de 163 g/km et une consommation de carburant de 7,2 l/100 km, le nouveau moteur Ingenium offre les performances traditionnelles de Jaguar alliées à une impressionnante efficacité. En ce qui concerne la berline sportive XE, le moteur délivre des chiffres encore plus incroyables. L’accélération de 0 à 100 km/h ne prend que 5,5 secondes pour le modèle à traction intégrale, tandis que la consommation de carburant de 6,9 l/100 km et des émissions de CO2 de 157 g/km assurent son respect de l’environnement.

Le nouveau moteur à quatre cylindres, badgé P300, bénéficie des dernières technologies de motorisation de Jaguar Land Rover, dont des turbocompresseurs à deux volutes et dotés de roulements à billes en céramique pour réduire le frottement et une roue de compresseur à haut débit pour des performances optimales. Le nouveau moteur est conçu dans le centre de fabrication de 500 m £ de Wolverhampton, au Royaume-Uni. Couplée à la boîte de vitesses automatique ZF à huit rapports de Jaguar Land Rover, cette motorisation offre une accélération exceptionnelle avec des passages de vitesse fluides et une réactivité remarquable. Pour les berlines XE et XF, les clients peuvent également choisir entre une traction arrière et une traction intégrale.

L’introduction de ce nouveau moteur puissant est la dernière d’une série d’améliorations apportées aux modèles XE, XF et F-PACE. Plus tôt cette année, la gamme de moteurs avancés Ingenium s’est agrandie pour inclure les versions 200 ch (XE et XF uniquement) et 250 ch du moteur essence de 2,0 litres à quatre cylindres. Un moteur diesel à quatre cylindres double turbo 2,0 litres de 240 ch a également été présenté. Les nouvelles mises à jour des variantes de l’année-modèle 2018 comprennent des équipements comme l’ouverture gestuelle du coffre pour la XF et la XE, ainsi que la technologie Configurable Dynamics de Jaguar. Celle-ci permet au conducteur de personnaliser les réglages de la boîte de vitesses automatique, de l’accélération et de la direction en fonction de leurs préférences.

Les trois modèles bénéficient également des toutes dernières technologies de sécurité comme le guidage en marche avant du véhicule (Forward Vehicle Guidance) et la détection de trafic en marche avant (Forward Traffic Detection). @ Jaguar Land Rover belux