Cette troisième génération du Touareg de chez VW confirme les dix-huit années passées sur les routes par ce modèle. Plus spacieux, plus massif, ce Touareg R eHybrid, avec son V6 rechargeable de 462 chevaux, va ravir les amoureux de cylindrées. Pour autant, il ne sacrifie pas le portefeuille en taxes mirobolantes comme certaines routières allemandes, et ça, on valide !

Modèle haut de gamme

Après avoir doté la Golf et la Passat de sa propulsion hybride, VW confirme son virage vers l’hybridation des véhicules en offrant à son plus gros SUV un beau V6 de 3 L rechargeable jumelé avec un moteur électrique. Le Touareg eHybrid devient dès lors le modèle le plus puissant de la gamme.

L’extérieur : Make VW Great Again

Cette troisième génération se veut plus large et plus massive que les précédentes. Avec 77 mm de plus en longueur et 44 mm en largeur, on le voit bien sur les routes américaines. Avec une calandre verticale et des lignes harmonieuses, il ne ferait pas pâlir un BMW X7.

 

 

 

 

 

 

L’intérieur : spacieux et luxueux

Sièges chauffants, appuie-têtes ornés du “R” de la série avec une sérigraphie particulière, coutures grises des sièges en cuir de série, VW n’a pas lésiné pour assurer l’image “haut de gamme”. Elle propose un large espace intérieur et un coffre qui affiche 610 litres dans la plus défavorable des configurations.

Ancré dans son époque

Le Touareg s’affiche hybride et intègre toutes les technologies et le confort que l’on peut espérer sur une voiture actuelle. Mais son ancrage dans le XXIè siècle ne s’arrête pas là ! En pleine période de remise en question de notre consommation et d’éthique animale, VW met une pierre à l’édifice. En option, vous pouvez choisir une sellerie en cuir “Puglia”, développée exprès pour le Touareg R eHybrid. Les plus ? Un cuir naturel tanné à l’huile d’olive.
Surpiqûres grises
Enumérer le nombre d’aides à la conduite serait rébarbatif tant elles sont nombreuses. Dans tous les cas, l’écran de 15 pouces dédiés à l’infodivertissement et au résumé “santé” du véhicule est parfaitement intégré dans le tableau de bord, grâce à une disparition presque totale de boutons de contrôle, au profit d’un usage tactile.

Le dernier mot

L’autonomie avec une batterie chargée à 100% a de quoi faire sourire : 47 KM. Toutefois, c’est le prix d’une taxation moindre. En termes de consommation, le V6 peut faire peur. Sur de petites distances, il affiche une consommation moyenne de 7 L / 100. Pour les gros rouleurs, on montera néanmoins facilement à 12 L /100.

Le Touareg hybride est proposé en 3 déclinaisons : les versions Atmosphère et Elegance, dont la puissance est « limitée » à 381 chevaux, débutent à 77 500 € sans options, et notre version R qui s’affiche à 91 700 €.