Arnaud Belloni, directeur communication et marketing chez Citroën.

2019 a été une belle année pour Citroën : la marque fêtait ses 100 ans d’existence. “L’objectif de la marque a toujours été de démocratiser l’automobile” résume Arnaud Belloni. Et il espère que 202 sera prolifique en termes d’électrification de la marque.

Notre objectif, c’est de démocratiser le véhicule électrique.”

Citroën se lance en effet dans une vaste session de lancement en 2020, et propose des véhicules 100% électriques, ou hybrides à essence. Arnaud Belloni donne l’exemple du SUV C5 Aircross Hybrid : tous les véhicules auront désormais la possibilité d’être déclinés en hybride.

Le choix des clients

Pour Arnaud Belloni, il est primordial que Citroën respecte certains points lors de sa transition vers l’électrique. Tout d’abord, la marque veut laisser le choix de la motorisation au client. “On pourra obtenir son véhicule via une motorisation diesel, essence, hybride électrique ou à 100% électrique.” Arnaud Belloni refuse d’être radical. “Chaque véhicule pourra bénéficier d’une approche différente, sous une même carrosserie.”

Et il est important de proposer une gamme pour tous les usages, qu’ils soient urbains, périurbains, ou au sujet des véhicules utilitaires. Arnaud Belloni annonce d’ailleurs une surprise : d’ici la fin de l’année, Citroën sortira un véhicule de segment C, à savoir un monospace compact, comme la Citroën C4 Picasso. Il pourra être commandé en tant que diesel, essence, ou avec un moteur électrique. De même, les véhicules utilitaires Jumper et Jumpy arriveront en version électrique durant l’année 2020.

Demain

Comme le présentait Linda Jackson, l’objectif pour Citroën est de proposer 100% de ses véhicules en version électrique d’ici 2025. Mais les ambitions de la marque ne s’arrête pas là.

Dans les 2 à 5 ans, nous voulons vraiment développer l’électrique pour tous, à savoir tous les gens et tous les usages” explique Arnaud Belloni. Il cite l’exemple de l’Ami One Concept, un petit véhicule surprenant à 100% électrique. “Il mesure 2,5 mètres de long et peut être conduit sans permis à partir de 14 ou 16 ans selon les législations. En plus, on peut le recharger sur une prise électrique normale. Un des objectifs de ce véhicule est de répondre à la demande de véhicules urbains partagés.

Ami One Concept, Citroën from BRUSSELSROADS

Et les projections d’avenir continuent. “D’ici 10 à 15 ans, on développe 1919 Concept. Complètement autonome, nous nous sommes axés dans une idée de confort ultime : puisqu’il n’est plus nécessaire de conduire, il faut occuper les personnes dans l’habitacle” présente Arnaud Belloni. La marque a donc mis un gros focus sur le divertissement à bord : “on retrouve des étagères pour ranger des livres, un écran géant, et bien d’autres choses” cite Arnaud Belloni. On souligne aussi les deux moteurs électriques embarqués dans ce véhicule, qui permettent de développer 460 ch. Le seul bémol actuel : le cadre législatif, qui ne permet pas encore de mettre en route de tel véhicule. Les temps changent.