Jusqu’à 320 km/h, et 0-100 km/h en 3,7 s : la berline à quatre portes la plus compacte de Jaguar est dans le collimateur de  “La Project 8” pour devenir la voiture routière la plus puissante jamais construite par Jaguar. Ce sera la première Jaguar adaptée à un usage routier équipée d’un moteur V8 suralimenté 5 litres de 600 ch avec seulement 300 exemplaires disponibles à travers le monde et exclusivement avec conduite à gauche. @ Jaguar Belux

Le département Special Vehicle Operations (SVO) de Jaguar Land Rover vient d’annoncer la Jaguar la plus puissante, agile et hautement performante de son histoire : la nouvelle berline 600 ch XE SV Project 8, pouvant atteindre les 320 km/h. Deuxième édition Collector de SVO, faisant suite au succès de la F-TYPE Project 7 de 2014, la Project 8 est une berline à quatre portes construite à la main et arborant les performances d’un bolide – conçue pour les amateurs de sensations fortes, et affichant une combinaison sensationnelle de puissance de propulsion, d’agilité dynamique et de traction intégrale. Pour garantir l’exclusivité, pas plus de 300 exemplaires seront créés, chacun monté au centre technique du département SVO de Coventry.

John Edwards, Directeur général des opérations spéciales de Jaguar Land Rover, a déclaré : « Le département SVO a pour vocation de produire des véhicules mythiques qui repoussent les frontières en termes de luxe, de performances et de prestations tout-terrain. Project 8 est un formidable exemple de ce quil est possible de faire quand des concepteurs, des ingénieurs et des experts en construction passionnés se voient offrir la chance de créer sans entraves une voiture de sport aux performances extrêmes. La Project 8 sera montée à la main dans le nouveau centre technique SVO, et nous avons la certitude que nos clients, les plus enthousiastes comme les plus exigeants, adoreront conduire la Project 8 autant que nous ! »

La Project 8 comprend en exclusivité la version la plus aboutie du train roulant à essence V8 suralimenté 5 litres de Jaguar Land Rover. L’unité de puissance 600 ch, dotée d’un Échappement actif variable en titane, est complétée du Système à traction intégrale (All- Wheel Drive – AWD) de Jaguar et d’une aérodynamique s’inspirant des sports automobiles pour délivrer une vitesse de pointe de 320 km/h et passant de 0 à 100 km/h en 3,7 s*, ce qui fait de la Project 8 la Jaguar affichant l’accélération la plus rapide de son histoire. En soutien aux performances de la voiture la plus orientée circuit jamais produite par le département SVO, la Project 8 compte plusieurs ajustements apportés aux panneaux de carrosserie en aluminium léger de la XE, dont : pare-chocs en fibre de carbone avec conduits de refroidissement améliorés, capot en fibre de carbone ventilé, carrosserie évasée couvrant des roues en alliage en aluminium forgé de 20 pouces, séparateur avant réglable, soubassement plat, pare-chocs arrière en fibre de carbone, diffuseur arrière et aile aérodynamique arrière réglable. La Project 8 sera la berline V8 la plus légère de la gamme Jaguar.

Les panneaux de carrosserie extérieurs de la Project 8 mettent en relief les proportions dynamiques de la XE à l’arrière de l’habitacle, en conservant seulement les revêtements de toit et de porte avant à l’identique. Plusieurs révisions ont également été apportées à la légère monocoque, essentiellement constituée d’aluminium. Parmi les modifications figurent :

  • Ailes arrière en aluminium évasées de 55 mm associées aux pneus de 305 mm de largeur.
  • Portes arrière en aluminium reprofilées avec silhouette plus musclée
  • Plancher de coffre reprofilé pour améliorer le débit d’air via le diffuseur arrièreLa fibre de carbone, matériau léger, est utilisée sur tout le corps de carrosserie de la Project 8 pour un poids en ordre de marche le plus faible jamais constaté sur une berline Jaguar à moteur V8, à partir de 1745 kg seulement. Elle contribue aussi à obtenir la répartition de poids souhaitée. Parmi les composants en fibre de carbone et composite exclusifs à la Project 8 figurent :
  • Ailes avant en fibre de carbone évasées de 19 mm avec découpes de bord de fuite abaissées, en accord avec des pneus de 265 de large et des phares au Xenon repositionnés
  • Pare-chocs en fibre de carbone avant avec centre intégré et calandres extérieures abaissées pour une gestion optimisée du débit d’air
  • Séparateur avant en fibre de carbone à deux positions et en deux éléments manuellement réglable
  • Capot en fibre de carbone avec conduit d’extraction d’air intégré faisant économiser 3 kg comparé à la pièce en aluminium de série, réduisant la traînée et contribuant au refroidissement
  • Jupes latérales inférieures en fibre de carbone
  • Pare-chocs arrière en fibre de carbone avec plis de gestion du débit d’air à réduction de traînée et bords de fuite de passage de roue découpés plus bas
  • Diffuseur arrière en fibre de carbone avec quadruples tuyaux d’échappement actif variable en titane
  • Aile aérodynamique arrière à deux positions à élément simple réglable manuellement Les tests de simulation sur tapis roulant continu et par mécanique des fluides numérique ont permis d’affiner l’ensemble aérodynamique, lequel prévoit un soubassement plat pour atteindre 205 pour cent de réduction en élévation avec le séparateur avant et l’aile aérodynamique arrière en Track Mode, délivrant plus de 122 kg de force d’appui à 300 km/h – soit 25 pour cent de plus que le concurrent direct de la Project 8.